site web El jadida
el jadida - mazagan - le portail eljadida.com
 

Accueil

Espace membres

Agenda des Evénements

Photos El Jadida

Plans interactifs

Annuaire d'El Jadida

Petites annonces

Annonces PRO

Associations

 

Actualité en photo

Galeries des membres

Météo El Jadida

Pharmacies de garde

Horaire des prières

Horaire des trains

Horaire des autocars CTM

Distances intervilles

Sondages

Devenir rédacteur

Ajouter votre association

Inscription a l'annuaire

Qui sommes nous

Recommandez-nous

Nous contacter

Publicité

Goodies

Mentions légales

A votre avis, quel symbole représente le mieux la ville El Jadida?

 

 

Résultats de ce sondage »

Tous les sondages »

Ajoutez votre email :


 

Actualités El Jadida // Arts et Culture

» Imprimer l'article

Ajouté le 21 Novembre 2007
Par le membre M.Amengual

 

Arbre mon ami : LES GRENADES, des bords du Nil aux rives de l Oum er Rbia

 

Auteur : Michel AMENGUAL

Eljadida.com

 

 

 

C est l époque… Dans les rues d El Jadida, d Azemmour, de Sidi Bennour, mais aussi dans tous les bleds de la province, elles s affichent sous le soleil tiède de l automne, sur les étalages des commerçants ou les charrettes des marchands ambulants. Elles sont bombées, prêtes a éclater, orange ou jaune, rose tendre ou grenat, ….Tiens ! Le grenat est une pierre précieuse, qui ressemble au rubis…Et les grains de nos grenades sont de vrais rubis. Avec des facettes multiples, une pulpe gorgée de sucre légèrement acidulé….Comment manger ça ?...Une fois ouverte, les grains nous tombent dans les mains, nous filent entre les doigts …Les plus lourds s écrasent sur le sol avec une petite tâche de sang. On y planterait volontiers ses dents pour dévorer cette grenaille sans complexe, sauf que la peau est un peu âpre et risque de gâcher le plaisir. C est dire si manger une grenade se mérite ! On peut décomposer le fruit dans un bol et goûter a la petite cuiller. En y rajoutant de la cannelle, ou du jus d orange, ou corsé avec une larme de vin cuit. On peut aussi colorer nos salades de crudités en rajoutant quelques pépites de grenade….Les carottes râpées a la grenade, vous connaissez déja ! Au Liban, au Punjab, en Iran, la grenade entre dans la composition de nombreux plats .Si je n avais pas peur de défaire l harmonie de ces facettes taillées comme un diamant, je les écraserais pour en faire un sirop : la grenadine…Mes petits enfants adorent le lait-grenadine ! Comme tous les enfants. La richesse du lait et les vitamines de la grenade… ! De quoi stimuler le tonus. Et elle en a, des vitamines, la grenade, de la vitamine C notamment…et des sels minéraux, du Phosphore , du Calcium , du Magnésium, du Potassium, tous si utiles et indispensables a la constitution du tissu osseux, au fonctionnement de nos cellules et de nos muscles,…a la vie, quoi !…Elle contient même des lipides, des acides gras. Sa pulpe sert aussi dans les préparations traditionnelles pour soigner les brûlures d estomac ou les toux persistantes, comme vermifuge ou pour combattre les fièvres. Les nouvelles recherches donnent a penser que la consommation de grenades, notamment en jus, pourrait être efficace contre le cancer de la prostate, le cholestérol, l hypertension ou le surpoids.
Mais on se sert également de l écorce et de certaines parties de la plante dans les tanneries du cuir, ou la teinture de la laine et de la soie.

Un dicton populaire dit qu « une grenade est un secret »…Car rien de ses caractéristiques externes, ni sa couleur, ni son calibre, ou sa phase de maturité ne nous indiquent les caractéristiques internes du fruit…Ce n est qu en l ouvrant qu on connaîtra l éclat de ses graines et le goût de sa pulpe.

Depuis la plus haute antiquité, la grenade a toujours symbolisé la beauté et la fertilité. Selon la mythologie grecque, en effet, le premier grenadier a été planté par Aphrodite, la déesse de la Beauté et de l Amour. Commun dans nord de l Inde, le grenadier a été cultivé dans l ancienne Egypte sur les bords du Nil et s est propagé par la suite dans le pourtour méditerranéen. Les nomades arabes, dans leurs transhumances, en ont facilité la dissémination. On le trouve en Espagne, au cœur de l Andalousie et, selon la légende, c est le premier roi maure de Grenade, Zawi ibn Ziri en 711 qui transforma le nom de Elvira en Grenade, « Garnat el Yahud », la grenade des Juifs, car ce sont les juifs qui, las de subir les persécutions continuelles de Wisigoths, ont offert les clés de la ville aux Maures dans leur conquête de l Espagne. Les grands prêtres juifs portaient en effet sur leurs habits pontificaux des figures de grenade. Aux Zirides ont succédé les Nasrides, ceux-la mêmes qui ont construit, vers 1238, l Alhambra, le palais des souverains maures qui venaient se rafraîchir, près du bassin d eau, dans les ombrages des grenadiers. Et le blason du Royaume de Grenade, comme celui de la ville andalouse d aujourd hui, porte une grenade encore verte laissant jaillir le pourpre de ses graines. Quand ils se sont retirés de leur dernière terre mauresque d Espagne, les souverains ont-ils emporté avec eux des grenades et des grenadiers?

Au Maroc, la culture du grenadier s étend sur près de 4.000 hectares, pour une production estimée a 45.000 tonnes environs. Le grenadier est cultivé dans toutes les régions du Royaume ; on le trouve surtout dans la plaine du Tadla, du Haouz, de Settat, de Nador et de Chefchaouen, et même dans certaines oasis du Sud… Chaque année, se tient a Ouled Abdellah, près de Beni Mellal, la fête des grenades….C est dire l importance que revêt la culture de cet arbre. Il s agit maintenant de dépasser le stade des jardins familiaux pour développer des vergers commerciaux, et assurer ainsi, par une diversification fruitière a l échelle nationale, des revenus supplémentaires a de nombreux agriculteurs.

Mais les fruits les meilleurs, soyons chauvins, viennent des Doukkala. Et plus précisément des rives de l Oum er Rbia…Connaissez-vous Mehioula ? Une route que l on prend au sortir d Azemmour, et qui vous conduit, après un parcourt d une quinzaine de kilomètres, au bord de l oued dans un décor sublime où les orangers se mêlent aux oliviers et aux grenadiers. C est la que venaient, il y a quelques décennies, respirer les effluves parfumées des bigaradiers et égrener les perles roses des grenadiers, des écrivains comme Jean Paul Sartre, Roland Barthes, Paul Bowles, Jean Genêt…Et je suis parti jusqu a Larache, a la recherche des souvenirs de J. Genêt sur Mehioula. Lord Stanley of Sheffield, aristocrate britannique de haut vol, a bord de sa Mercedes décapotable bleue venait également séjourner dans ce petit hôtel dont on aperçoit aujourd hui les ruines, donnant sur l Oum er Rbia. On y devine encore l ombre de « Madame »,la tenancière des lieux, une énorme européenne qui avait peine a se lever de son comptoir d où elle distribuait ordres et contre-ordres a ses employés comme a ses clients….

Aujourd hui, l ambiance a changé de ce coté-la de la rivière, mais les grenades sont toujours la, toujours offertes a notre gourmandise et belles comme des pierres précieuses…Alors, profitons-en, en nous souvenant que le Prophète Mohamed pensait que la grenade chassait la haine et l envie.

 

 

 

Article lu 8481 fois

 

 

[ Revenir à la rubrique Arts et Culture ] - [ Articles archivés ]

 

Commentaires sur cet article

 

1. Ouardi (23/11/2007 . Id:5911)

Merci Michel,
Je me régale à lire tes écrits, je raffole de cette passion que tu as à décrire avec beauté et minutie les belles choses simples et grandioses à la fois de la nature. Et évidemment quand cette nature est celle de mon pays Doukkala alors là, ce doigté te ces tournures hors paire touchent en moi ce qu’il y a de plus sensible.
L’évocation de ce fruit la grenade éveille en moi une sensibilité lointaine de mon enfance et que j’associe avec le paradis. Ce paradis si admirable, toute au moins l’idée et l’image que je m’en faisais quand j’étais gamin. Quand j’avais quelques sous, je me précipitais chez le marchand ambulant de fruits pour choisir ma belle en solo. Egoïstement, je me planquais quelque part, souvent en face de la plage, ma grenade bien protégée. Aux dents, j’entamais la peau rêche et râpeuse de ma belle ; Quand j’ouvrais ma gracieuse, une couleur grenat éclatante m’émerveillait, l’agencement si ordonné de ses graines que dis-je de ses perles en lobes bien séparés constituait pour moi un exemple de la beauté et aussi une sorte de perfectionnement. Je devais avoir les yeux tout écarquillés et l’envie de croquer dedans me faisait saliver. Quand je gouttais à ce fruit, à ces graines bien sucrées, rien ne me régalais et rien me régale toujours autant que de savourer de ce plaisir, de porter quelques graines bien juteuses et de les écraser avec volupté entre mes dents pour en extraire le jus bien sucré et acidulé.

Merci de nous aider à continuer à garder notre sensibilité dans un monde de plus en plus insipide.

Kamel

2. jp Brigand (08/1/2008 . Id:6176)

Bonjour, très beau texte
et une belle culture également
Juste un mot : la grenade c'est très facile à égrener
il suffit de le faire dans l'eau
on rempli un évier ou une cuvette d'eau et on enlève les grains en frottant les doigts dans l'eau
les grains consommables vont au fond
les peaux et les parties jaunes flottent
et on a la main propre
on peut faire un jus de grenade pas acide avec ces grains
ou les manger
et c'est bon
http://olharfeliz.typepad.com/cuisine/2006/10/eplucher_une_gr.html
lien sur lequel est expliqué l'épluchage des grenades

3. alexandre (26/2/2008 . Id:6390)

Bonjour !
j'aime beaucoup les grenadiers. J'aimerai bien en faire venir ici en france. Si vous avez des variétés à me proposer cela m'intéresse ! Je peux aussi faire des échanges avec des chênes truffiers et vous conseiller sur la réalisation de truffières (ma passion)

4. josetteamengual (17/1/2009 . Id:7356)

etiez vous journaliste aFR3 ily a 25 ans
mon freremichel amengual nous a parler de vous vous vous etiez rencomtres a paris avec un autre
michel amengual de toulouse mon frere travaillé a air france

5. Adèle Deborde (27/8/2011 . Id:10057)

Vos articles sont bien documentés et j'aime le style et l'esprit. Née à El Jadida je vis en Nouvelle-Calédonie et une visite sur mon blog me ferait plaisir !
blog : http://jardinsessentiels.blog.fr/

6. Graziela (04/10/2011 . Id:10131)

Grenades et poésie
"Le sens doit être caché dans les vers, comme la valeur nutritive dans les fruits" écrit Paul Valéry.
Sombres ou solaires, ses Grenades restent un régal de sonorités !
http://www.youtube.com/watch?v=YZkNFkttUHU

 

 

Hébergeur web Cloud au maroc

 

 

Hébergement web Maroc - Portail du Maroc - Bladi.net - InfosDuMaroc - Portail Etudiants - Maroc

MRE - Office Tourisme El jadida - El Jadida Bouge - Immobilier El Jadida - Hotel Marrakech- Riad Marrakech - Voyage au maroc - Riad Marrakech

BabKhouribga - Agadir - Tourisme Maroc - Sejour Maroc - Immobilier El Jadida - Bonjour Agadir

Autres partenaires - Casablanca - El Jadida

 

Top Maroc