site web El jadida
el jadida - mazagan - le portail eljadida.com
 

Accueil

Espace membres

Agenda des Evénements

Photos El Jadida

Plans interactifs

Annuaire d'El Jadida

Petites annonces

Annonces PRO

Associations

 

Actualité en photo

Galeries des membres

Météo El Jadida

Pharmacies de garde

Horaire des prières

Horaire des trains

Horaire des autocars CTM

Distances intervilles

Sondages

Devenir rédacteur

Ajouter votre association

Inscription à l'annuaire

Qui sommes nous

Recommandez-nous

Nous contacter

Publicité

Goodies

Mentions légales

A votre avis, quel symbole représente le mieux la ville El Jadida?

 

 

Résultats de ce sondage »

Tous les sondages »

Ajoutez votre email :


 

Actualités El Jadida // Economie et Finances

» Imprimer l'article

Ajouté le 30 Mars 2008
Par le membre eljadida.com

 

L’Agence urbaine se restructure

 

L'Economiste

 

 

 

L'Agence urbaine d'El Jadida dresse son premier bilan après une année de mise en service. «Le projet le plus important aura été la création de 4 guichets uniques au niveau de 4 municipalités: Bir Jdid, Zemamra, Azemmour et Sidi Bennour», déclare Khaddouj Guenou, directrice de l'Agence. Ainsi, le taux de couverture en guichets uniques pour ces différentes localités de la province est porté à 100%. Alors que la couverture des communes rurales, elle, se fera progressivement, est-il ajouté.

L'objectif est la simplification des procédures pour les demandes d'autorisation de construire, de lotir et de morceler. Actuellement, les petits projets sont traités en moins de trois jours. Par ailleurs, l'Agence urbaine a mis en place d'autres chantiers. Notamment l'amélioration du paysage urbain avec rénovation des façades.

Le taux de couverture en document d'urbanisme avoisinait 80% fin 2007. L'agence se penche également avec ses partenaires sur la restructuration de 32 quartiers non réglementaires abritant 9.000 ménages. Et, en une année, la jeune administration a traité 2.742 dossiers pour un volume d'investissement de plus de 15 milliards de DH.

 

 

Article lu 6942 fois

 

 

[ Revenir à la rubrique Economie et Finances ] - [ Articles archivés ]

 

Commentaires sur cet article

 

Votre avis nous interesse ! + Ajoutez un commentaire

 

1. doukkali zemamra (05/7/2008 . Id:6913)

priere de faire inspection a la cité sucriere de zemamra pour voir ce qui ce passe comme constructions sans autaurisation des lieux public des jardins sont disparus

2. duokkali (05/7/2008 . Id:6914)

pres de la cnss a l'immeuble (A)un appartement est devenu villa (construction sans autaurisation elimination de l'espace vert de l'immeuble) location au profit des malfaiteurs sans respecter les habitants priere faite enquete est remede

3. KHALID AZHAR (23/7/2008 . Id:6960)

Bonjour,

Comment on peut alléger la procédure administrative du foncier?
Le problème de l'immatriculation des titres bloque le développement de la région.
Comment on peut se passer de la loi actuelle pour simplifier l'octroi du droit de lotir ou de construire sans que le terrain soit immatriculé.
Exemple: Terrains des domaines privés de l'état exploités par des personnes (agriculteurs) par décret royal.
Je demande à Mme le directeur d'évoquer ce point avec le ministère de l'agriculture (surtout lorsque le terrain est couvert par le plan d'aménagement)

Remerciements

4. abdelilah nadini (14/4/2009 . Id:7686)

mdame khadouj essaie d'embellir son image de responsable,mais la réalité est ailleurs,allez voir les cas de refus d'autorisation sans motif valable, allez voir les dossiers qui trainent depuis des mois dans les coulisses de l'agence ,allez voir les différents qu'elle a avec les autres administrations,et pour couronnez le tout et parce que le ministère a senti le danger on lui a envoyé un assistant venu de marrakech lui aussi il complique plus qu'il résout personnellement je me demande est ce qu'on mérite pas mieux dans cette ville?

5. nadini abdelilah (17/4/2009 . Id:7694)

il semble que mon article du 14-04-2009;paru dans cette rubrique a suscité l'intérêt de notre aimable agence urbaine d'el jadida,alors ils ont décidé de se venger malheureusement c'est mon père qui a payé pour ma franchise ,car ils ont envoyé une lettre juste le lendemain pour l'informer du refus de son projet qui traine dans leurs bureaux depuis plus d'une année.
hélas chére agence allez vous me tuer,je n'ai dit que la vérité blessante parfois mais c'est comme ca§

6. mohamed ouargui (02/11/2009 . Id:8313)

la ville d'Eljadida une ville trés riche en ressources
humains,naturelles et autres,je ne suis pas de cette ville que j"ai aime beaucoups grace à sa proximité de la ville économique ,elle a connait un grand développement socio-économique,ey elle occupera un rang des calme ville de maroc
merci infiniment de recevoir mon invitation à ce site
intéréssant.

7. abdelilah nadini (28/1/2011 . Id:9666)

L’AGENCE URBAINE D’EL JADIDA
DESESPOIR DES PROMOTEURS JUSQU'A QUAND ?

Il parait que les six mois écoulés à la tête de l’agence urbaine d’El Jadida n’étaient pas suffisants pour sa nouvelle directrice afin de mettre fin aux attentes et souffrances des promoteurs immobiliers dont les dossiers de demandes d’autorisations de construire sont toujours enfermés dans des tiroirs de cette agence depuis plus de deux ans pour des causes diverses. Même pas un seul dossier parmi la vingtaine de demandes en souffrances dans la ville, et un nombre plus important encore dans le reste de la province, n’a été extrait de son agonie afin de trouver des issues permettant à ces projets de voir le jour, et ce depuis l’arrivée de la nouvelle chef'kouhlani', bloquant ainsi des millions de dirhams qui devraient être investis dans des projets immobiliers et des centaines de familles qui devraient en bénéficier avec, sans compter les recettes générées en faveur de la caisse de l’état qui souffre tant de la diminution de ses revenus, et de déficits budgétaires dans un climat économique international morose.
Devant cette situation désespérée, certains promoteurs ont oublié leurs projets, après avoir adressé des écrits aux responsables de l’urbanisme dans la ville, leur demandant des explications relatives à ce retard inexpliqué mais en vain car leurs interventions sont restées sans suites, tandisque d’autres plus persévérants espèrent toujours, et attendent une providence incertaine au moment ou d’autres plus avisés ont trouvé la solution chez les tribunaux administratifs qui leur avaient donné raison par jugement à l’encontre de la commune et l’agence urbaine avec afin de procéder à la réalisation de leurs projets…
L’affectation de cette directrice dans la ville d’El Jadida a été au début très appréciée par ces promoteurs qui avaient grand espoir de voir enfin leur calvaire avec cette administration se dissiper, A cause d’une part du retard de traitement que subissent leurs avant projets, le marchandage qui est devenu monnaie courante entre différents intervenants dans les autorisations de construire dans cet agence et dans la province en prenant des formes diaboliques et machiavéliques indétectables , dans une parfaite synergie ( les uns donnent la passe les autres smatch, ne s’agit-il pas enfin de compte que des membres d’une même famille qui détiennent les clefs de l’urbanisme dans deux provinces : El Jadida et Sidi bennour, le destin en a décidé ainsi ) loin de tout contrôle d’autre part, dans un seul et unique but, s’enrichir et s’enrichir d’avantage sur le compte des promoteurs transformés en victimes d’un système administratif qui se veut plus corrompu que vecteur social d’investissement . Or le seul changement enregistré depuis l’arrivée de cette directrice c’est pressing effectué par cette dernière sur l’ensemble des fonctionnaires dont une grande majorité préfère migrer ailleurs s’ils avaient à choisir au lieu de travailler sous les commandes d’une chef frivole incapable de gérer et de mener à bien la tache qui lui a été confiée sans l’appui inconditionnel et absolu d’un de ses subordonnés qui profitant de cette dépendance, émet des ordres sous la couverture de sa patronne, d’autres fonctionnaires moins patients ont préféré démissionner. Cet état de fait a été couronné par un sit-in organisé le Vendredi 15/10/10, devant les locaux de l’agence urbaine de la ville pour sensibiliser les responsables de ces réalités douloureuses, sous l’égide du bureau régional de la CDT suite au mis à pied pour un mois d’un agent, ce qui renvoie au passé scandaleux de la patronne de cet agence dans la ville de Laâyoune ou elle a débuté sa profession pour gravir miraculeusement les échelons dans un temps record et prendre les reines de cet administration, n’étant pas aussi calée qu’on y croyait elle finit par être écartée pour plus d’une année avec un soulagement profond des citoyens de cette ville, elle réapparu dernièrement comme directrice de l’agence urbaine d’El Jadida, ses exploits médiocres ont fait couler de l’encre sur les pages des journaux, sans pour autant qu’aucun effort louable pour le bien de sa carrière et du même coup garnir son image de marque déjà ternie par ses mésaventures, n’a réellement été déployé, par contre on note des autorisations non réglementaires délivrées en faveur de certains notables et refusées pour d’autres dans des zones agricoles dont les superficies sont inferieures au minimum requis sur les documents d’urbanisme en l’occurrence dans la commune de Haouzia dossier du 26/07/2010 sous le n° 490, ce projet a été rejeté, pas loin un autre projet d’une superficie inferieur a été autorisé dossier du 08/09/2010 sous le n° 541 et la liste est longue…laquelle contient le record de l’injustice humaine se manifestant de la façon la plus écœurante qu’elle soit, dans le projet résidentiel « Hambra » à l’entrée de Sidi Bouzid dont le propriétaire un jeune promoteur, son projet a été arrêté par l’administration au moment de la finition des travaux à causes de certaines infractions irréparables, toutes ses tentatives pour débloquer son projet étaient vaines car la solution consistait en la démolition totale des constructions, sous la pression des crédits bancaires, et des fournisseurs, il était obligé de céder son projet à moitié prix, le nouveau acquéreur quelques mois après a redémarré l’achèvement des travaux de finition sans remplir aucune des recommandations exigées, vas-y comprendre?
Les architectes même se conformant scrupuleusement aux réglementations en vigueurs ne peuvent garantir l’avis de la police urbaine surtout avec l’abstention de leurs homologues – eux même dans l’embarras - dans l’agence à leur fournir des éléments techniques dont ils ont besoin pour l’accomplissement de leurs dessins, ce point a été timidement débattu lors des réunions de l’ordre de la ville sans résultat, par crainte des représailles.
A cet égard il convient de souligner qu’à ce jour aucun directeur de l’agence urbaine d’El Jadida, n’a rempli pleinement ses fonctions pour différentes raisons comme si un sort en est jeté, sinon ce serait le ministère qui n’a jamais pris la ville d’El Jadida en pleine expansion au sérieux en la laissant aux caprices des certains responsables futés, insatiables désignés par ses soins ou du destin malheureusement inexorable, d’ailleurs le résultat est palpable au niveau du nouveau plan d’aménagement de la ville dont les erreurs sont irréparables et sont la cause de bon nombre de rejets de dossiers ou de leurs stagnations notamment si l’administration fuit ses responsabilités et refuse d’admettre ses défaillances.
il est évident que le modèle de l’agence urbaine d’El Jadida n’est pas unique dans notre pays, par conséquent, il faudra revoir les textes qui régissent ces agences, ainsi que le profil des directeurs choisis par le ministère de tutelle qui devra sans tarder dépêcher des inspecteurs dans l’agence d’El Jadida dans le but de stopper le saignement et trouver des solutions radicales pour la bonne gestion des dossiers des citoyens sinon , il est préférable d’éradiquer cette agence qui n’est autre qu’un vent de mauvaise augure qui souffle dans le sens contraire du développement de la ville et bloque l’investissement.
Abdelilah Nadini

 

 

Hébergeur web Cloud au maroc

 

 

Hébergement web Maroc - Portail du Maroc - Bladi.net - InfosDuMaroc - Portail Etudiants - Maroc

MRE - Riad Marrakech - Immobilier El Jadida - Hotel Marrakech- Riad Marrakech - Voyage au maroc - Riad Marrakech

BabKhouribga - Agadir - Tourisme Maroc - Séjour Maroc - Immobilier El Jadida - Bonjour Agadir

Autres partenaires - Casablanca - El Jadida

 

Top Maroc