Villes du Maroc

El Jadida

El Jadida est une ville côtière du Maroc, à 96 km de Casablanca. C'est la préfecture de la province d'El Jadida.

Au cours de son histoire, la belle ville d'El Jadida a porté plusieurs noms. Elle fut appelée El Jadida (la nouvelle), Mazagan respectivement par les Marocains, les Romains et les Portugais.

Pendant son long voyage l'amiral carthaginois Hannon fut le premier à parler d'El Jadida.
Plusieurs siècles plus tard, Ptolémée parla du port de Rusibis situé au niveau 6° 40' en latitude dans son système de coordonnées, ce qui correspond à la ville d'El Jadida actuelle (32° 10').

Les Portugais occupèrent la région, précieuse par sa valeur stratégique. Ils fondèrent la forteresse de Mazagan vers 1506. La ville elle-même fut fortifiée dès 1542, et grâce à une ceinture d'épaisses murailles devint une citadelle redoutable. El Jadida compte 250 000 habitants.

La zone industrielle d’El Jadida est située sur la route de Marrakech, aménagée par la municipalité d’El Jadida et sa superficie est de 117 ha.
Parc industriel de Jorf Lasfar est l'un des plus grands ports d'Afrique, prévu sur une superficie de 500 ha, le parc sera un espace structurant visant à assurer un développement spatial équilibré de la région et constituera le premier parc industriel destiné à abriter les moyennes et les grandes industries ainsi que celles liées aux activités du complexe phosphatier.

Aujourd'hui El Jadida attire les amateurs d'histoire curieux de découvrir la cité fortifiée par les Portugais, les cinéphiles marchant sur les traces d'Orson Welles ainsi que de nombreux estivants. La majestueuse citerne portugaise d'El Jadida servit de décor à de nombreux films dont le célèbre Othello d'Orson Welles. Cette citerne fut d'abord la salle d'arme de la médina marocaine avant d'être transformée en citerne d'eau potable lors du siège d'El Jadida au milieu du xve siècle. La voute percée d'un orifice et les 25 colonnes se reflètent dans l'eau transparente éclairée par une lumière zénithale.

Au cours de la période estivale (juillet-août) a lieu le celèbre moussem de Moulay Abdellah Amghar, qui attire plus de cent mille visiteurs.

De nos jours, El jadida s'est totalement modernisé, il est vrai qu'il reste des quartiers populaires, mais dans son ensemble, la ville s'est transformée. Elle reste très culturelle avec ses monuments, mais aussi touristique avec sa magnfique plage et ses hotels. Elle devrait devenir l'une des villes les plus chères touristiquement au Maroc car de nombreux projets sont en cours pour faire d'El jadida une nouvelle ville.