Villes du Maroc

Oujda

C’est une ville marocaine située au nord-est du royaume à 70 km de la côte méditerranéenne, elle est la capitale administrative de la région de l'Oriental. Bordée au nord par les monts rifains de Beni-Snassen, à l'est par l'Algérie.

Sa proximité avec Melilla et l'Algerie lui permet de jouer le rôle de carrefour entre l'Afrique du Nord et l'Europe. La métropole de l'est marocain compte plus de 600 000 habitants1.

La ville de Oujda compte plus de 900.000 habitants (2008); en été la population double, grâce aux Oujdis résidents à l'étranger (ORE) qui reviennent régulièrement.
L'accroissement annuel de la population est de 2,4 % environ.

La position géographique privilégiée d'Oujda constitue un atout pour sa prospérité et son progrès, la ville a une vocation commerciale et tertiaire excellente.
La ville est dotée d’un tissu industriel embryonnaire :
- Zone industrielle (boulevard Mohamed V) avec une superficie de quarante-huit hectares plus sept hectares d'extension et avec cent-quarante-quatre lots industriels.
- Zone industrielle Al Boustane II avec une superficie de cent hectares, quatre-vingt-un lots industriels et cent-quarante-sept lots dans la zone d'activité économique.

La capitale de l'Oriental, chef-lieu d'une région, disposant d'un certain nombre d'atouts naturels, et favorable pour le développement du tourisme, se caractérise par la plage de Saïdia longue de quatorze kilomètres de sable fin et doré. La montagne de Béni-Snassen présente un beau paysage naturel qui forme la vallée de Zegzel, gorges, chutes d'eau, grottes, etc...

Aujourd'hui la région est appelée à jouer un rôle important grâce au tourisme notamment avec la création du grand pôle touristique à Saidia plage (57 km au nord d'Oujda), le dédoublement de la voie Oujda Saidia, le lancement des travaux de l'autoroute Oujda Fès ( qui sera prête en 2010), l'extension prévue de l'aéroport d'Oujda-Angad (ajout d'une piste et création d'un pôle arrivée et d'un pôle départ), la construction d'hôtels, la mise à niveau des voies et boulevards de la ville, l'aménagement de la médina, etc.
Saïdia, la perle bleue, est un grand espace touristique aux portes de l'Europe, située à 60 km au nord de la ville d’Oujda, Saïdia est l’une des plus belles stations balnéaires du nord marocain.

L'oasis de Sidi Yahya se situe à six kilomètres seulement du centre ville d'Oujda. C’est un lieu de rencontre de plusieurs ethnies et diverses religions. Il abrite le mausolée du saint homme patron de la ville "Sidi Yahya Benyounes" ainsi que les tombes de plusieurs saints.

Tafoughalt, station d’altitude des Béni-Snassen. Ce petit centre se situe au cœur de la chaîne des Beni Snassen, à 18 km au sud-ouest de Berkane (à 60 km nord d'Oujda). Initialement connu sous l’appellation d’Ain Tafoughalt, sur un site de roches calcaires riche en résurgences, Tafoughalt occupe une position stratégique, à une altitude d’environ 850 mètres, sur un col méridien long de dix kilomètres.

Sidi Mâafa, une petite forêt, véritable poumon de la ville, située à quatre kilomètres de la ville, où l'on peut profiter d'une belle promenade et escalader le jbel Alhamra. Le lieu offre une belle vue panoramique sur la ville et ses alentours.

Reggada, Alaoui et arfa : Ces danses traditionnelles issues de la même région des Béni snassen (Oujda, Berkane, Ahfir, Bni drare, Tawrite...) en ont fait la musique principale de ces villes. Danses guerrières traditionnelles Beni snassen elles sont dansés par des mouvements d'épaule au rythme de la musique. Ces danses très prisées dans le Maroc existent également dans le rif voisin puis de l'autre coté de la frontière algérienne (Maghnia, Tlemcen, Oran..). À Oujda la musique andalouse règne en maitre dans toutes les cérémonies, mariage, veillées intimes, etc.