Finales du tournoi du D.H.J.T.C : Les J didis s’offrent les deux titres majeurs !

Cette fois, c’est un radieux soleil qui a illuminé par ses rayons les phases finales du tournoi de la ville d’El Jadida qui s’est clôturé, dimanche avant que le Suisse, Roger Federer, et le Français, JO. Wilfried Tsonga, n’entament la finale du Masters de Londres. Voir par ailleurs.
Quatorze tableaux étaient en compétition dont les deux majeurs ont basculé en faveur des jeunes J didis.

Un plaisir pour les yeux !

Ainsi, chez les « 14 ans garçons », ce fut un plaisir pour les yeux que de suivre la belle prestation des deux finalistes. Si le J didi, Karim Harguig, a gagné avec l’art et la manière, son adversaire du jour, Amine Mihrab de la cité de l’air, n’a point démérité pour avoir tenu la dragée durant les trois manches. Chez les filles, ce fut une promenade de santé pour Aâbir Moncef qui a dominé, largement, sa rivale de la finale des « 14 ans », Lina Drissi du Wifaq qui n’a pu inscrire, en tout et pour tout, qu un mièvre point. Chez les « 13 ans », la palme est revenue au Ruciste Yassine Bentaleb, qui a surclassé le Riadiste Nassim Fenjiro et a Zaïneb Bendahou, de la cité de l’air, qui a fait de même en battant en finale la Cociste Selma Ziouti.

De son côté, le « Cheminot » Ismaïl Saâdi persiste et signe sa suprématie chez les « 12 ans », aux dépens du Gadiri Mehdi Mazouz et la gracieuse Diae El Jardi s’est imposée face a Yasmine Benjbara où le charme et l’élégance étaient au rendez-vous.

Un duo au firmament !

Chez les « 11 ans », on voyait mal qui pourrait jouer les touble-fêtes a un duo qui est, vraiment, au firmament. d’un côté, la Ruciste Hiba El Khalifi, qui avait besoin de toute sa classe pour venir a bout d’Oumaïma Aziz, de la cité de l’air, et de l’autre côté, le Tangérois Soufiane El Mesbahi qui a garni son palmarès en dominant Youssef Fazazi du C.T.P. on arrive chez les « 10 ans » avec le sacre de Hind Semlali (O.C.C.) pour avoir disposé en finale de la Tangéroise Selma Loudili et celui d’Amine El Kholti, de la capitale spirituelle, qui a mis fin a la progression du représentant du club organisateur, en l’occurrence Taha Hricha. Pour le « Wifaqiste » Mehdi Benchekroun, ce fut comme une lettre a la poste pour conclure en beauté, chez les « 9 ans », en damant le pion au Ruciste Ali Bentaleb et sa copinee du club de la route des Zars, Sara Rhallab, a peiné pour venir a bout de Hiba Benjbara du R.T.C. Fès.

Enfin, comme cerise sur le gâteau, les nouvelles performances de la Riadiste Malak Tazi (9 ans), a la suite de son duel contre la Tangéroise Doha Zaghouli, et de Mohamed Bousmah (RTCF) qui a clôturé son parcours sans fautes face au Ruciste Ali Derbani.

M. BELAOULA
L’Opinion