L agonie de Sidi Bouzid

Sidi Bouzid, une future plage de galets ? La plage de Sidi Bouzid est entrain de perdre le manteau de sable doré qui faisait sa beauté et sa réputation. Depuis quelques temps, en effet, des galets sont apparues la où du sable a l’apparence de poudre d’or s’étalait a perte de vue. Le versant Est de la plage a même été entièrement écharné, dévoilant ainsi des galets, sortes d’ossements symptomatiques d’une plage qui agonise.

Les avis et les hypothèses s’accumulent pour tenter d’expliquer le phénomène. Pour certains la cause de la perte du sable serait due a des manifestations naturelles. Et la on tendrait a incriminer des phénomènes comme le terrible ressac qui, lorsqu il a lieu d’être, a la réputation de charrier avec lui maints éléments, rochers et sable compris. Ainsi, Mostafa, directeur d’une agence de tourisme, privilégie cette explication et pense que : « c’est encore le ressac qui a fait des ravages ».

D autres par contre, nient en bloc l’hypothèse naturelle et croient que Sidi Bouzid est victime d’un pillage en règle de son sable. Fatima, native d’El Jadida et habituée de Sidi Bouzid, déclare avec véhémence que l’ : « on est entrain de voler le sable de Sidi Bouzid pour des raisons commerciales liées au développement immobilier ». Elle ajoute qu « il est bizarre que le sable ait commencé a disparaître du coté de la jetée, la où des véhicules parviendraient sans peine a descendre ».

Entre la version criminelle et la version naturelle, les habitants de Sidi Bouzid et d’El Jadida sont perplexes. Quoiqu il en soit, il est grand temps pour les autorités de commencer a s’intéresser a l’affaire s’ils ne veulent pas que Sidi Bouzid devienne une copie des plages de galets bretonnes dont les seuls estivants sont les mouettes et les cormorans.


Eljadida.com