Le club Universitaire d’El Jadida Handball sans terrain, un cri d’alarme pour sauver nos sports collectifs

Le président du club universitaire d’El Jadida de handball a communiqué que son club est sur le point de présenter un forfait général puisqu il ne dispose pas de terrain où s’entrainer ou jouer ses matchs officiel, Mr Bouchaib Lamghari a aussi fait savoir qu il avait été informé par Mr le délégué du ministère de l’éducation nationale lui faisant savoir que le club ne pourra plus bénéficier du terrain du lycée Ibn Khaldoun où il avait l’habitude d’évoluer depuis 2002, année de son renouvellement, et ce, selon Mr le délégué après la dégradation des équipement et infrastructure de ce terrain ce que Mr Lamghari nie en totalité, ce dernier a envoyé un courrier express a Mr le président de l’académie afin de constituer un groupe d’investigations qui déterminera la véracité de ces faits.

Cette situation nous fait rappeler le calvaire qui vivent les autres Clubs comme le DHJ sections Handball, Volleyball et Basketball qui trouvent une grande difficulté a évoluer au sein de la salle couverte Najib Naami, une salle ne répondant pas aux exigences et standards qui permettront a ces clubs de jouer ne serait-ce que « normalement », ce qui nous poussera a lancer un appel aux administrations de tutelle, en particulier le conseil municipal et la délégation de jeunesse et des sports afin de faire face a cette grande lacune qui fraine le développement sportif de toute une ville, d’essayer par exemple de restaurer ce monument historique qu est la salle najib Naami ou catégoriquement bâtir un nouveau complexe sportif où nos meilleurs clubs pourront évoluer, rappelons nous du Club DHJ de basketball qui avait été contraint de jouer en dehors d’El Jadida après son ascension a la cour des grands et avant lui le club de Volleyball.

Sauvez les sport Jdidi, il ne mérite pas ca

(Article Traduit d’Assabah, écrit par Ahmed Dou arrachad)