Les Jeunes et la Science

Réfléchir, orienter, financer et évaluer la politique scientifique du Maroc, telle est l’une des principales missions a laquelle l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques a été mandatée. l’Académie a également pour autres missions non moindres d’ailleurs, d’aider et d’encourager les jeunes a découvrir et a s’orienter vers le monde des science et technologie les plus utiles a l’homme

c’est dans cette perspective d’ailleurs que l’Académie Hassan II des sciences et techniques, l’Académie Doukkala Abda et la faculté des Sciences de l’Université Chouaïb Doukkali ont organisé en mois de Novembre au siège de l’AREF, une rencontre avec les lycéens d’El Jadida sous le thème :  » Les Jeunes et la Science ».

En allocution inaugurale de la matinée de cette manifestation, consacrée a un atelier avec les lycéens animé par le professeur Omar Fassi Fihri, le Dr. Mohamed Mâzouz, directeur de l’AREF Doukkala Abda, a mis en exergue l’importance que revêt cette manifestation dans le cadre de la stratégie enseignée par la charte nationale. Tout en souhaitant que cette manifestation se pérennise dans le temps et l’espace, M. Mohamed Mâazouz a tenue a saluer les efforts fournis par l’Académie Hassan II des Sciences et Technique et ses partenaires pour promouvoir et développer la recherche scientifique et technique et contribuer a la définition des orientations générales fondamentales dans ce domaine

Placée sous la protection tutélaire de Sa Majesté le Roi, indique pour sa part le professeur Omar Fassi Fihri, secrétaire perpétuel de l’Académie Hassan II, cette institution a également pour but d’émettre des recommandations sur les priorités en matière de recherche, financer des programmes de recherche, assurer l’évaluation des activités de recherche dans le Royaume et contribuer a l’intégration de la recherche scientifique et technique marocaine dans l’environnement socio-économique national et international.

La création de cette institution, a-t-il ajouté, procède d’une forte conviction que les activités de recherche scientifique doivent s’orienter dans des directions utiles a l’homme, et de contenir leurs applications techniques, dans les limites d’une éthique transcendante.

Ainsi, en matière de promotion et de développement de la recherche scientifique et technique, l’Académie s’assigne pour mission d’accorder a ce secteur une place majeure dans l’échelle des valeurs nationales, de proposer aux autorités concernées les voies et les moyens a même de développer l’esprit scientifique au sein de la société marocaine, d’offrir aux chercheurs et scientifiques nationaux une tribune particulière d’expression et de communication et d’assurer une communication de haut niveau entre la communauté scientifique nationale et l’élite scientifique mondiale.

L’Académie a également pour mission de contribuer a l’instauration d’une concertation permanente entre le monde de la recherche et de l’innovation technologique et celui des activités économiques et sociales.

Après l’atelier animé par le professeur Omar Fassi Fihri qui fut un véritable espace de débat et de réflexion pour les lycéens venus en masse participer a cette manifestation, l’après midi a été marquée par une autre conférence intitulée « l homme et le ciel » donnée par le même animateur au profit des étudiants de la faculté des sciences a l’amphithéâtre Al Farabi de l’Université Chouaïb Doukkali.

Rappelons dans le même sens que cinq scientifiques de la NASA, en pointe dans leur domaine, se sont récemment rendus au Maroc pour organiser des rencontres avec des élèves et professeurs de collèges et de lycées.
Le projet est intitulé  » Exploration spatiale : portée éducative. Un projet d’envergure qui s’inscrit dans le cadre d’une action plus globale de la fondation « Grove of Hope », créée par le marocain Kamal Oudhriri de la NASA et qui vise a promouvoir la science auprès des plus jeunes en Afrique.

Ces cinq scientifiques sont d’éminents spécialistes en astrophysique, planétologie, et communication dans l’espace, notamment. Ils aborderont les thèmes suivants : les volcans et l’eau dans le système solaire, l’exploration de Mars, la recherche de vie extra-terrestre et les questions irrésolues de l’univers.

Trois rencontres, sous forme d’ateliers de réflexion et d’échanges, ont été aussi prévues au mois de novembre : le 7 a Casablanca au Lycée Mohamed V a 18 heures, le 9 a Marrakech a la faculté de médecine a18 heures, et le 11 a Rabat, a la faculté des sciences, a 18 heures.

Mohamed LOKHNATI
Eljadida.com

Auteur/autrice