OCK (0) – DHJ (1) l’intelligence et le resultat

Rien a dire, lundi soir 14 septembre 2009, le Difaâ Hassani Jadidi est sorti vainqueur du bourbier Khouribgui en réussissant a ramener les trois points de la victoire depuis Khouribga et ce, pour le compte de la deuxième journée du championnat de Football de 1ère Division. Il rejoint ainsi par ce bon résultat en tête du classement, les équipes du WAC et KACM et se place en pôle position pour la suite des événements

Les conditions d’une partie idéale de Football étaient réunies lundi soir dans la capitale des phosphates, les deux équipes ayant realisé une serieuse préparation pour cette « Botola 2009-2010 ». la pelouse est en très bon état et le climat nocturne ramadanesque et frais, idéal pour les 22 acteurs engagés dans la partie. Côté DHJ on assistera ce soir a l’entrée très attendue par le public jdidi, de MAKASSI le joueur rwandais, véritable star dans son pays et qui fera certainement parler de lui durant le championnat marocain, soyez en s»rs et certains !!!

La partie commence par un chassé croisé en milieu de terrain, les deux formations ont opté pour la prudence et la circonspection, assurer et rassurer. Le coach Doukkali Jamal SELLAMI n’a pas droit a l’erreur a l’entame du championnat, et son équipe devrait ramener au moins un nul, et pouquoi pas une victoire pour taire les critiques naissantes de part et d’autre…

Dès le début, les Doukkalis se montrent dangereux par BEZGHOUDI a la 20ème Minute, LARGO a la 21ème et encore BEZGHOUDI a la 22ème après un tir puissant mais qui passe légèrement a côté des bois. La pression est la des deux côtés, le Difaâ est mieux organisé, surtout en 2ème Mi-temps et la surprise viendra de BEZGHOUDI, l’ancien Khouribgui qui, servi par LATER depuis le milieu , déborde de la droite, s’engage dans la surface de réparation au moment ou MEHDOUFI était ailleurs, et exécute un centre précis a LATER qui glisse légèrement, en marquant a la 72ème Minute un but qui fera exploser de joie le camp Doukkali présent en grand nombre sur le terrain grâce aux efforts louable d’un membre du comité, en l’occurrence Docteur SALAHEDDINE EL MOUKTARID, ainsi que les milliers de Fans jdidis a travers le Monde qui visionnent le match via les satellites.

Notons au passage que l’attaquant PAPE LATER NDAYE qui a failli quitter en début de saison l’équipe Doukkalie, a marqué le but de la victoire, et se place ainsi avec NOCEIR (qui a scoré contre l’IZK) comme le buteur maison et le sauveur incontestable du DIFAA, certains le qualifieront avec le sourire de « FEKKAK LOUHAYLE »

L’équipe de l’OCK ne tardera pas a réagir a cette gifle inattendue par un jeu fait de centres longs et aériens depuis la défense, en direction des attaquants KANTE ALIOU, MEHDOUFI et AIT BIHI. La tâche des khouribguis n’était pas aisée face a une défense jdidie soudée compacte et très organisée, conduite des mains de maitre par le gardien AYOUB LAMA, impérial ce soir, et qui confirme ainsi les espoirs placés en lui depuis une longue période et qui en ont fait le keeper officiel et incontournable du DHJ.

Dans une déclaration a la presse arabophone, BEZGHOUDI qui a crevé l’écran face a ses coéquipiers de la précédente saison, a justifié le présent succès par le climat favorable et serein qui sévit au sein du groupe, ainsi que les qualités tactiques et les choix professionnels et stratégiques du coaching de Jamal SELLAMI qui a fait montre d’une maturité irréprochable pour un jeune entraîneur.

A la fin de la partie les deux entraineurs SELLAMI et EL MRINI ont conjointement déclarés que le match était très difficile eu égard a la robustesse de l’adversaire.

On peut sciemment déclarer que cette victoire a été volée par le camp jdidi, une réussite obtenue a la faveur d’un jeu fait d’intelligence qui nous aura amené un bon résultat.

Tarik BOUBIYA
Eljadida.com

Auteur/autrice